//Scénographie, les Gaulois une Expo Renversante

//Conception et réalisation de la scénographie de l’exposition « Les Gaulois une Exposition Renversante » //Appel à projet lancé par le Forum des Sciences de Villeneuve d’ascq //Par le collectif Karakol accompagné d’Helene Claudel au graphisme //2013

Pour intégrer l’exposition ‘gaulois une exposition renversante’ au sein du Forum des sciences, nous avons choisi une ligne scénographique épurée basé sur 3 principes simples: //Un seul matériau le bois brut, avec un travail sur la tranche //Une signalétique érigée, qui s’élève de plus en plus au fil du parcours //Une parois déclinable en meuble, banc de lecture, espace de documentation… 

  L’entrée se joue dès la descente de l’escalier, le visiteur a une vue plongeante sur le titre de l’exposition, et la frise chrono-cartographique. Cette dernière  est posée horizontalement sur le large banc d’entrée.  Cette structure invite le visiteur à découvrir l’exposition, tout en permettant de se poser et d’être un premier espace d’accueil. La scénographie du parcours se veut fluide et claire sans pour autant fermer l’espace et limiter le regard.Une grande palissade de section bois se déroule le long de l’exposition clôturant l’espace et permet en se diffractant, de laisser entre apercevoir le premier coin lecture. Cette clôture associée à un large banc permet des ouvertures et à la fois une délimitation de la zone d’entrée.

Le passage entre les deux panneaux d’informations marque le seuil de l’exposition.

Chaque partie de l’exposition est signalée par un panneau comportant un édito dont l’augmentation graduelle permet au visiteur de se repérer. En effet l’Edito ainsi que les cimaises de la galerie des portraits mesurent 2,50 mètres. l’Edito et les champs de fouilles font 3,30 mètres.  Les vitrines, les tombes et l’Edito associé mesurent 4 mètres, et le cinéma culminera à 4,7 mètres. Cet Edito de 1 x 0,30 m, est toujours accolé à l’espace de lecture et de ses assises.  Une même couleur est commune à tous les points de lecture et se retrouve sur les textiles des assises afin de marquer ce point de passage, cet espace de pause, de détente et d’apprentissage. Les Zones d’animations sont au nombres de trois et vont s’égrener sur le parcours. La première plus à l’écart sera conseillée pour les activités bruyantes. Les deux suivantes se situent après la zone de fouille et peuvent se regrouper en une grande zone d’animation ou se diviser pour créer deux plus petites salles. Cette possibilité offre une flexibilité quand à la capacité d’accueil des groupes et la nature des animations proposées. Les zones de fouilles sont regroupées le long d’un axe et permettent de guider le visiteur vers la partie 3 tout en gardant des angles de vue vers le reste de l’exposition. Dans la continuité de l’Edito de la zone 3 se trouvent les vitrines et les tombes qui amènent le visiteur à la dernière partie: Le cinéma situé derrière une palissade de bois on y trouve une atmosphère plus feutrée, derrière de lourdes tentures, avec des assises moelleuses.   Les héros gaulois accompagnent par la suite le visiteur vers la sortie et en longeant la clôture il retrouve la zone d’accueil où il peut attendre ses compagnons; se reposer, prendre des notes…

Le bois est fort présent pour son coté naturel chaleureux et neutre. Nous choisissons de travailler la couleur sur les tranches des sections de bois dans tout l’espace d’exposition, afin de baliser la visite et guider le visiteur au travers des différents espaces. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s